Manque d’appétit pendant un traitement

Publié le par Eric Merlin

Manque d’appétit pendant un traitement

Manque d’appétit pendant un traitement

On parle plus souvent des personnes dont l’appétit démesuré débouche sur des kilos en trop. Pourtant, le manque d’appétit est tout aussi problématique, car il finit par conduire à des carences, notamment en protéines. Un chagrin d’amour ou abus de repas de fête qui coupe l’appétit pendant quelques jours, c’est une chose, une envie de manger qui ne revient pas rapidement en est une autre. De nombreuses maladies sont susceptibles de couper l’appétit (le sida est bien connu pour cela), plusieurs traitements aussi (chimiothérapie anti cancer.) Or, il est vital de se nourrir suffisamment afin de ne pas ralentir l’activité du système immunitaire. Si le manque d’appétit s’installe durablement et survient en dehors de toute pathologie avérée, mieux vaut consulter afin d’en rechercher la cause, car il peut malheureusement s’agir d’une maladie grave.

Ce que vous pouvez faire par vous-même :

Pose 1 goutte d’HE de gingembre sous la langue 3 fois par jour.

La tisane express :

Mettez 1 cuillère à soupe de fenugrec (semences), dans une casserole contenant 2 tasses d’eau bouillante. Laissez frémir jusqu’à réduction de moitié de l’eau. Coupez le feu. Buvez le matin à jeun 1 semaine sur deux.

Pour encore plus d’efficacité, on ajoute dans la tasse 1 goutte d’HE de romarin à verbénone dans 8 gouttes de labrafil.

Remarque : Le goût du fenugrec ne plaît pas à tout le monde. Si tel est votre cas, prenez le plutôt sous forme de de gélule de poudre ou d’extrait sec, dosées à 400 mg, à raison d’un ou deux avant chacun des trois repas. Voire davantage si nécessaire.

Oligothérapie :

Si vous avez un manque d’appétit par perte de goût et de l’odorat !

Prenez une ampoule de zinc le matin pendant 2 mois.

Mes conseils pour le quotidien

  • Le manque d’appétit peut être simplement le reflet d’un manque d’intérêt. Les personnes seules se nourrissent parfois insuffisamment, surtout si elles sont âgées. Essayez de varier les menus, les plaisirs, les odeurs, etc.
  • Certains médicaments pris en excès (notamment les amphétamines) peuvent être responsables d’une perte d’appétit.
  • Les anorexigènes dérivés d’amphétamines (médicaments destinés à couper l’appétit) sont formellement déconseillés, en dehors de prescriptions médicales très précises, et encore.
  • Attention si le manque d’appétit touche un(e) adolescent(e), il peut s’agir d’anorexie mentale. La consultation médicale s’impose.

Mes formules à faire préparer en pharmacie

L’incontournable

Produit Adultes Enfants
ES de fenugre
c 200 mg 100 mg
Poudre de pollen 100 mg 50 mg

Pour une gélule N°) 90 renouvelable
Adultes : avalez 2 gélules 1heure avant chaque repas en cures de 2 mois.
Enfants : avalez 1 gélule 1heure avant chaque repas en cures de 2 mois.

Si manque d’appétit à cause d’un foie débordé

Suivez un drainage à base de plantes :

EG de fumeterre
EG de radis noir
EG d’artichaut
A part égale en quantité suffisante pour un flacon de 150 ml

Buvez 1 cuillère à café de ce mélange dans un verre d’eau le matin et le soir pendant 10 jours.

La tisane idéale

Orange amère (écorce) 30 g
Gentiane (racines) 20 g
Houblon (cônes) 10 g
Quinquina (écorce) 20 g
Genévrier (baies) 10 g
Camomille matricaire (fleurs) 10 g
Pissenlit (racines) 20 g
Anis vert (semences) 20g

Mettez 3 cuillère à soupe de ce mélange dans un litre d’eau bouillante. Laissez frémir 3 minutes. Coupez le feu. Laissez encore infuser 10 minutes. Filtrez. Buvez-en plusieurs fois dans la journée entre les repas.

Pour encore plus d’efficacité :

Ajoutez dans chaque tasse 1 goutte d’HE de romarin à verbénone diluée dans ¼ de cuillère à café de miel de romarin.

Publié dans 08 Les remèdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article