LA CUISINE AUX HUILES ESSENTIELLES

Publié le par Eric Merlin

LA CUISINE AUX HUILES ESSENTIELLES

LA CUISINE AUX HUILES ESSENTIELLES

Depuis quelques années, l’utilisation d’huiles essentielles comme arôme alimentaire s’est progressivement répandue.

Les huiles essentielles utilisées en cuisine offrent plusieurs avantages :

Pratiques : elles sont disponibles toute l’année. Elles remplacent, hors saison, les herbes aromatiques, les aromates et les épices.

Utiles : elles parfument les plats sucrés et/ou salés. Elles relèvent le goût de certaines préparations qui pourrait paraître fade.

Naturelles : elles sont une alternative naturelle à l’utilisation d’arômes artificiels.

Peu caloriques : Leur utilisation en cuisine permet de limiter l’ajout de sel, sucre ou graisse puisqu’elles relèvent la saveur des aliments. 1 goutte d’huile essentielle apporte seulement 2 calories, elles représentent donc une alternative intéressante en remplacement du sucre ou de l’huile dans vos plats.

Quelques recommandations avant d’utiliser les HE en cuisine ?

Il existe de nombreuses recettes qui utilisent les huiles essentielles. Ajoutées avec parcimonie, elles parfument agréablement aussi bien les plats sucrés que salés, les sauces, les mayonnaises, les gâteaux, les salades… Elles sont faciles d’utilisation et relèvent, en un tour de main, le goût de certaines préparations un peu fade.

Ingrédients recommandés pour une utilisation dans une préparation salée

Les huiles végétales alimentaires : huile d’olive, de colza, de noix, de sésame, mais également la mayonnaise, le jaune d’œuf, une sauce.

Ingrédients recommandés pour une utilisation dans une préparation sucrée

Le miel, le sucre, les sirops d’agave ou d’érable mais également une pâte à crêpe, à gâteaux, du lait, un jaune d’œuf, du beurre ou du chocolat fondu mais aussi du rhum pour une salade de fruit par exemple.

Toutes les huiles essentielles n’ont pas la même puissance aromatique, il est important d’en tenir compte avant de les incorporer dans une préparation. Avant de vous lancer, et pour un bon dosage, consultez le tableau à la fin du document afin de vérifier la puissance de chacune d’entre elles.

Les huiles essentielles à la cuisson

Les huiles essentielles sont sensibles à la chaleur, il est préférable de ne pas les faire cuire trop longtemps. Si vous souhaitez parfumer un poulet rôti, une viande en sauce, tout plat nécessitant une cuisson prolongée, ajoutez l’huile essentielle 5 minutes avant la fin de la cuisson.

Pour les gâteaux, incorporez directement l’huile essentielle dans la pâte au moment de la préparation.

Vous vous lancez !

Voici quelques idées pour démarrer :

Aromatisez votre sucre en poudre (environ 1 goutte d’huile essentielle pour 50 grammes de sucre) ou rehaussez votre miel (1 goutte dans un pot de 130 grammes). Vous pourrez ensuite parfumer vos yaourts, crêpes ou boissons chaudes, c’est délicieux.

Préparez une huile d’assaisonnement en ajoutant 4 gouttes d’huile essentielle dans ½ litre d’huile végétale de votre choix. Cette huile aromatique pourra ensuite être utilisée pour varier les plaisirs avec vos crudités. Si vous êtes célibataire et que vous ne voulez pas préparer autant, vous pouvez tremper un cure-dents dans votre flacon d’huile essentielle puis le tremper dans une cuillère à soupe d’huile végétale avant d’aromatiser votre salade. Cela permet également de diversifier en fonction de vos envies !

Vous souhaitez rehausser une mayonnaise un peu fade, pensez aux huiles essentielles de citron, ou d’estragon. 1 goutte pour un pot de 250 grammes. C’est vite fait et c’est un vrai régal !

Précautions d’emploi

Les huiles essentielles sont extrêmement concentrées, il est donc important de respecter certaines règles avant de vous lancer dans votre préparation.

N’utilisez que des huiles essentielles 100% pures et naturelles et BIO.

Ne convient pas aux femmes enceintes, qui allaitent et aux enfants de moins de 3 ans.

N’utilisez que des huiles essentielles relevant de la législation des arômes alimentaires (l’étiquetage généralement le mentionne).

Avant d’incorporer l’huile essentielle, diluez-la avec un support gras (huile par exemple) ou sucré (miel). Ajoutez-la à une petite partie de votre préparation afin de ne pas sur doser.

Respectez bien le nombre de gouttes préconisées : les huiles essentielles sont extrêmement puissantes et souvent une seule goutte suffit pour relever la saveur d’un plat pour 4 personnes.

Tant que vous ne maîtrisez pas complètement la cuisine aux huiles essentielles, n’ajoutez qu’une seule huile essentielle par plat et limitez l’apport à 2 gouttes d’huile essentielle par repas.

On compte généralement 1 goutte par plat pour les huiles essentielles de puissance aromatique intermédiaire (++).

Les huiles essentielles couramment utilisées en cuisine

Huile essentielle

Puissance aromatique

Mises en garde spéciales

Se marie bien avec

Basilic

++

Sauce tomate, salade de tomates, pâtes, sauce salade, mayonnaise, marinade

Bergamote

+

Compote, confiture, crème brûlée, salade de fruits, gâteaux

Cannelle écorce

+++

Pas avant 7 ans

Gâteaux, tartes, pain d’épices, vin chaud, chocolat chaud

Céleri

++

Pas avant 6 ans

Soupe, poissons

Citron

+

Compote, confiture, crème brûlée, salade de fruits, gâteaux, tajines, poissons, salades, marinades

Citronnelle

+++

Soupes, plats à base de poulet, cuisine asiatique, viandes, poissons

Coriandre feuille

++

Courtes périodes

Poissons, volailles, soupes, ragoûts, légumes frais et frits, salades

Cumin

+++

Courtes périodes

Pois chiches (Houmous), cuisine créole ou marocaine

Curcuma

+++

Pas avant 6 ans

Plats à base de poulet, viande, poisson, riz, pommes de terre.

Estragon

++

Courtes périodes

Mayonnaise, poissons, crudités

Genièvre

+++

Maladie rénale, courtes périodes

Choucroute, champignons, la potée, le gibier

Gingembre

++

Compote, salade de fruits, poisson, boissons, poulet

Girofle

+++

Pas avant 7ans

Pot au feu, pain d’épice, gibier

Laurier noble

++

Plats à base de pomme de terre, de viande

Lavande officinale

++

Compote, confiture, salade de fruits, gâteaux, boissons

Mandarine

+

Compote, confiture, salade de fruits, glaces, boissons, plats sucrés salés

Menthe poivrée

+++

Pas avant 7 ans, courtes périodes

Crudités, gâteaux, marinades, taboulé

Muscade

++

Courtes périodes

Béchamel, plats à base de pomme de terre ou d’épinards

Orange douce

+

Compote, confiture, crème brûlée, salade de fruits, gâteaux, boissons, marinades

Pamplemousse

+

Compote, confiture, crème brûlée, salade de fruits, gâteaux, boissons, glaces

Romarin verbénone

++

Pas avant 6 ans

Plats à base de viande blanche, volaille, poisson

Rose

++

Compote, confitures, gâteaux, biscuits, boissons, salade de fruits

Sarriette

+++

Pas avant 6 ans

Sauce salade, purée de légumes, marinades, plats à base de viande blanche, volaille, poisson

Sauge sclarée

++

Plats à base de porc, poulet

Thym linalol

+

Viandes grillées, plats à base de légumes, poisson

Verveine

++

Confiture, salade de fruits, gâteaux, boissons

Huile essentielle à consommer

Huile essentielle à consommer

Publié dans 06 Les recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article